Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, world, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


Them (1964-1966)

Publié par Christos sur 7 Novembre 2021, 12:05pm

Catégories : #Artistes

Them (1964-1966)

   Il n’y a pas beaucoup d’irlandais qui ont eu une grande influence sur le rock. Juste trois ! Une trinité majestueuse composée de Rory Gallagher (l’immense guitariste de blues-rock), de Phil Lynnott (le leader/ chanteur/ bassiste des Thin Lizzy, groupe mythique des 70s et pionnier de hard rock) et de Van Morrison.   

   Ce dernier a fait ses armes avec Them, un groupe irlandais de rock-R&B. Au début ils s’appelaient the Gamblers. Van Morrison les a rejoints en 1964.  Avec son harmonica, son saxo, sa voix, sa culture musicale très noire américaine, ses idées, ses compositions, son charisme Il s’est vite imposé comme le leader naturel du groupe.

   Ils ont commencé à jouer à Belfast au Maritime Hotel devant des marins américains, allemands et scandinaves. Petit à petit grâce aux bouches à oreille leur auditoire a grandi, la file d’attente pour entrer au concert s’allongeait. Dans leur répertoire il y avait des reprises et des compositions originales allant du R&B au blues, de la soul au rock en passant par le garage. C’était la musique à jouer à cette époque ! Ils n’avaient rien à envier aux Beatles, aux Rolling Stones, aux Animals ou aux Who. Ils étaient trop bons. Sauvages. Anticonformistes. Authentiques. Portés par la voix sublime de Van Morrison.   

   Leur «Gloria» était joué et repris partout. D’autres chansons de Them étaient des hits internationaux. Mais Decca, leur maison d’édition, et leur manager étaient complétement à côté de la plaque : Il n’y avait pas d’organisation de tournées promos, leurs fans cherchaient désespérément de les voir en live. Au studio ils étaient obligés de jouer avec des musiciens de session (pour réduire le temps d’enregistrement). Les membres du groupe venaient et partaient ne voyant aucune bonne perspective. Van Morrison avait dit un jour de cette période : « Je comprends que l’on puisse être inconnu et fauché. Mais être célèbre et fauché était très dur ».

Them (1964-1966)

   Petit à petit ils se sont désagrégés. Van Morrison a eu raison de voler de ses propres ailes, il a fait une carrière solo fantastique et composé des chefs d’œuvre : Astral Weeks, Moondance, Tupelo Honey, Veedon Fleece … il a connu la gloire !

   Them est resté dans les mémoires comme un mythe, une légende urbaine. Avant de splitter en 1966 ils ont tourné aux Etats-Unis. Ils ont joué au célèbre Whisky-a-gogo de Los Angeles. Les Doors, Love, Captain Beefheart avaient assuré leur première partie !! Certains témoins de cette épopée racontent que Jim Morrison et Van Morrison s'étaient retrouvés sur la même scène pour une improvisation monstrueuse de Gloria de plus de 10min... Aujourd’hui on entend toujours leurs tubes (Here comes the night, Could You would you, Mystic eyes, Baby please don't go, Gloria … ) mais la plupart des gens n’ont aucune idée qui Them peut bien être !

   Si un jour vous tombez sur une de leurs compilations ou sur leurs deux albums (The angry young Them, Them again) faites-les tournez et vous serez surpris. De la voix, des lignes de basse, des claviers, des riffs 'garage' de guitare, de la fusion rock/soul/R&B, du mariage de la virilité et la douceur cristallisé dans leurs reprises « I put a spell on you » de Screamin’Jay Hawkins ou « It’s all over now baby blue » de Bob Dylan. Powerfull & soulfull !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives