Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, ethnique, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


★ Sélection Mai 20

Publié par Christos sur 1 Mai 2020, 07:33am

Catégories : #Sel.du Mois

★ Sélection Mai 20

Big Wool – Simple Travel (2020)

 

   On n’a jamais éprouvé autant le besoin de voyager que pendant cette période de confinement. Pas de rêves de voyages lointains, exotiques, à l’autre bout de la planète comme on pouvait faire en temps normal mais des petits trajets. Des voyages à une heure de route, en voiture ou en train. Où on prend le temps d’admirer le défilé du paysage, où on se prend des rafales de vent sur le visage à travers les vitres, où des petites choses insignifiantes (autrefois) deviennent des plaisirs immenses.

   Simple Travel, le dernier mini-album de Big Wool, s’inscrit dans un tel cadre. Un retour à l’essentiel pour se ressourcer, vers une cabane en bois entourée d’animaux (dessinée sur la pochette). Big Wool existe depuis 2015, c’est un groupe formé de plusieurs musiciens reconnus d’Angers. Leur pop est rêveuse, bien orchestrée, mêlant instruments classiques et électroniques. On est tout de suite emballés dans leur doux voyage, inspirés par leurs mélodies folk, aspirés par leurs rythmes ascendants générateurs de bouffées d’adrénaline. Le regret de la courte durée du voyage se dissipe très vite avec la touche arrière de note lecteur et l’envie de les connaître davantage. Vite la suite !  

Parov Stelar – Voodoo Sonic 2 (2020)

 

   Markus Fuereder – aka Parov Stelar – doit être parmi les autrichiens les plus connus de ce monde. Le DJ et producteur de musique électronique est le père d’un genre musical de toute beauté, l’electro-swing. Un pont entre deux générations, celle du début et de la fin du siècle dernier. Une fusion entre les sons qui faisaient bouger la jeunesse des années 30 et des années 90-00.

Voodoo Sonic est sa dernière œuvre. Une trilogie electro-swing dont le premier volet est sorti en novembre dernier et le deuxième vient de sortir. Des guests font leur apparition pour assurer les vocaux, le travail de sampling est toujours fidèle à la réputation de son maître. Une pièce d’orfèvre ! 

Shabaka and the Ancestors – We are sent here by history (2020)

 

   We are sent by history est bien plus qu’un album de jazz. C’est une méditation sur notre espèce et son futur basée sur un son moderne fait de cuivres, de lignes de basse très rocks et de percussions tribales. Shabaka Hutchings, le leader du projet et un des musiciens majeurs de la scène jazz londonienne s’est entouré d’un groupe de musiciens d’Afrique du Sud pour pondre un album majeur.

   Shabaka and the Ancestors reviennent après un excellent premier album (Wisdom of the Elders) pour nous charmer avec leur jazz avant-gardiste. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont signé chez Impulse, le label de John Coltrane. Rassurez-vous, on n’est pas dans le free jazz intello des 60s qui a fait la réputation du label aux deux points d’exclamation, on est dans un jazz libre de toute contrainte, spirituel, ethnique, populaire. Proche de nos sources africaines. 

H.I. the Sun – Undefined lines (2020)

 

   Après plus de soixante années d’existence, je croyais que le filon du rock pur arrivait au bout de son exploitation. Je me trompais. Tant qu’il y aura des guitaristes doués pour nous donner des coups d’adrénaline et des frissons ce genre vivra. Tant qu’il y aura des jeunes groupes pour injecter du sang et des idées neuves, le « rocher » continuera son attraction quasi-animale !

   Comme H.I The Sun du côté de Clermont Ferrant. Ils existent depuis 2017 et viennent de sortir leur premier EP, Undefined lines. La composition du groupe est classique, un carré de deux guitaristes – dont un chanteur – un bassiste et un batteur. Leur musique est puissante, bien structurée, fluide. Les deux guitaristes communiquent comme deux vieux potes. (Ils se connaissent depuis Helian In The Sun, le projet solo du chanteur qui est devenu au fil du temps HI the Sun). La section rythmique les suit de près en posant les fondations de l’édifice sonore. La voix est chaleureuse. Il n’y a pas de temps mort, la musique coule comme une eau de source. Toujours en mouvement, prête à nous emporter comme un tourbillon.

 

 

 

PS : On est dans une période de réflexion pour redéfinir notre modèle de consommation. Le principe de réindustrialisation et de consommation locale s’applique aussi à la musique ! Pourquoi « consommer » des groupes anglo-saxons alors qu’on a de très bons groupes français ?? Il ne s’agit pas de devenir raciste et fermer nos frontières, surtout pas ! Il s’agit juste de tendre nos oreilles aux formations locales. Et de se débarrasser de ce vieux complexe d’infériorité qui nous poursuit depuis les années 60… et qui nous pousse à suivre des groupes US/UK moyens plutôt que des très bons groupes français !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents