Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, ethnique, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


Dead Prez – Let ‘s get free (1999)

Publié par Christos sur 6 Novembre 2019, 07:49am

Catégories : #Albums

Dead Prez – Let ‘s get free (1999)

Les années 90 étaient l’âge d’or du hip hop. En particulier celui du rap engagé, conscious en anglais. Ce style a fleuri dans la côte ouest des Etats-Unis, et des poches de Brooklyn et de la Philadelphie avec des artistes tels que the Roots, Mos Def, Thalib Kweli qui voulaient d’une part exprimer leur malaise face à une période politiquement mouvementée (cf émeutes liés à l’affaire Rodney King à LA) mais aussi pour s’opposer à leurs compères qui étaient partis sur une voie commerciale, bling bling puante (dont je ne citerai pas de noms).

Le premier album du duo Dead Prez « Let’s Get Free » fait partie des plus beaux et radicaux albums de rap. Le thème principal est la libération, les phrases sont denses, les mots pèsent lourd et tirent sur l’éducation, les prisons, l’état policier, les médias, le capitalisme. Les deux Dead Prez, Sticman & M-1, ne se contentent pas d’observer et d’analyser des faits mais ils vont plus loin. Ils veulent amener la révolution, bruler et reconstruire ce monde selon une doctrine plus généreuse, humaine, sociale. En tant que membres actifs du Pan African National Democratic Uhuru Movement, ils vivaient ce qu’ils rappaient. Et ça se sent, leurs mots sonnent juste.

Musicalement parlant Let’s get Free vole très haut. La plupart des tempos, samples, percussions, guitares classiques, pianos, flûtes amènent une douceur qui contraste avec les paroles. Cela peut surprendre, paraitre paradoxal mais on comprend tout de suite quel est l’objectif du duo. Amener leur révolution sur un tapis de velours. Toucher un maximum d’oreilles – car un son doux l’emporte toujours sur un son agressif pour la majorité des humains – et transmettre ainsi leurs messages politiques.

Tous les morceaux sont des joyaux. Je ne peux pas sortir un ou deux du lot pour les mettre à l’écoute. Hmmm…. Peut-être bien que oui ! Animal in man. Une allégorie de la lutte des classes inspirée par la ferme aux animaux de George Orwell, avec son groove entraînant, presque cinématographique. Ou encore Psychology avec son introduction monumentale de blues vocal et son puissant riff… Wolf avec son piano nonchalant, son précheur et le loup en arrière-plan? L’instrumental jazzy jouissif You’ll find a way ?? Ou leur très dansant et militant Hip Hop ? Tout est bon, très bon.

Bref, vous l’avez compris let’s get free est une galette indispensable, toujours d’actualité. Peut-être plus en cette fin de 2019 où révolution pointe le bout de son nez en Amérique Latine, en Asie, en Algérie etc.

 

 

PS : N’importe quelle musique ou forme d’art n’amènera pas la révolution. La révolution vient de la politique et du peuple. Mais si la musique est suffisamment belle, elle peut aider les gens à changer un peu. Changer leurs consciences et les amener petit à petit sur le chemin de la rêvolution.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents