Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, ethnique, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


★ Sélection Janvier 19

Publié par Christos sur 15 Janvier 2019, 13:59pm

Catégories : #Sel.du Mois

★ Sélection Janvier 19

David Bowie - Glastonbury 2000 (2018)

  Depuis la mort de Bowie, sa discographie c'est vue enrichie de lives inédits ou réedités de toutes ses périodes : le fameux Santa Monica de 72, Los Angeles de 74, Nassau Colliseum de 76, Earls Court de Londres en 78 etc. Une aubaine pour les fans et sa maison d'édition qui profite un max du filon Ziggy. Avec la sortie de Glastonbury 2000 pour la période de noel 2018 j'étais sceptique et j'avoue un peu dégouté de cette production incessante et indécente.

   Mais là il y avait un cumul de bonnes étoiles qui prédisaient le résultat : La tête d'affiche du plus grand festival de pop en Europe, l'année 2000 et un David Bowie de 57 ans. Au pic de sa forme et de son expérience, avant que la maladie commence à le ronger. Avec ses cheveux longs et son long manteau d'aristocrate, sorti tout droit de la pochette interdite de The Man Who Sold The World. Devant plus de 120.000 personnes. Avec à ses côtés son grand joker, Mike Garson. Mon deuxième sideman préféré de Bowie (après le guitariste Mick Ronson), celui qui était derrière les sublimes touches d'ivoire de Aladdin Sane, Diamond Dogs, Young Americans, Black Tie White Noise, Earthling, Outside, Reality.  Le concert était grandiose, culte, à la mesure de l'événement. Tous ceux qui y était le diront à leurs petits enfants, comme les chanceux qui avaient vu un jour les Doors ou Janis Joplin. Tous ceux qui n'y étaient pas pourront se consoler avec ce live !  


Sergio Mendes - Timeless (2006)

  Timeless porte très bien son nom. Intemporel, hors du temps. On est dans un cadre particulier et assez inhabituel. Un pianiste légendaire de la bossa nova (Sergio Mendes) rencontre des artistes (plus jeunes) de soul, RnB et hip hop et rejoue ses compositions.
  Les guests de Sergio sont prestigieux : Q-Tip du Tribe Called Quest, Stevie Wonder, John Legend, Erikah Badu, les Black Eyed Peas etc.
  Le travail de production de Will.I.Am (leader des Black Eyed Peas) est excellent, la bossa nova prend un sacré coup de jeune après soixante ans d'existence.   

 

Guillaume Perret - Musique Originale du film16 Levers de Soleil (2017)

   Guillaume Perret est un explorateur comme Thomas Pesquier. L'un a les pieds sur terre, l'autre est souvent dans l'espace mais les deux hommes ont un goût très prononcé pour la découverte. Et c'est en partie de qui les a unis dans le documentaire spatial "16 levers du Soleil" où Guillaume a composé la bande originale. Le jeune virtuose porté par un jazz-rock très pêchu et l'idée d'explorer des nouveaux sons avec son saxophone électrifié, c'est entouré d'une excellente session rythmique (claviers-basse-batterie) et trois invités vocaux (un ténor et deux rappeurs). Lorsqu'on est bien entourés et qu'on a un immense talent, les idées géniales ne tardent pas à venir. La musique coule comme une eau de source et s'élève dans les airs pour nous accompagner dans la rêverie et pour ceux qui ont de la chance comme Thomas dans l'immensité de l'espace. Elle est élégiaque, inquiétante, onirique.
   Le documentaire est sublime, on voit des scène incroyables. Comme celle de la pochette où Thomas joue en apesanteur (pour de vrai) un morceau de Guillaume. Le quatuor de Guillaume Perret est également sublime...j'ai eu la chance de le voir à l’œuvre dans un de ses tout premiers concerts à la Maroquinérie en Décembre. Il dépote! S'il passe pas loin de chez vous, ne le ratez pas ... l'expérience sonore vaut le détour.


    
Adrian Younge & Ali Shaheed Muhammad - Marvel's Luke Cage Season 2 Soundtrack (2018)

  Luke Cage, saison 2. Une série Netflix basée sur un personnage Marvel avec une bande originale tueuse. Dans un état d’esprit très blaxploitation,
minimaliste, le son de cette série va droit au but. Sans les fioritures et grandes orchestrations des BO blaxploitation des 70, on a une soul/hip hop
extrêmement efficace, avec une série de compositions principalement instrumentales courtes. Des voix viennent parfois ajouter des sentiments. Le tempo suit le cours de l'histoire, parfois haletant, rapide, lent. Toujours intéressant. Parfois on dérive même du côté du reggae ! 

   Les deux compères, Ali & Adrian, qui avaient déjà signé la musique du premier volet de Luke Cage s'entendent à merveille et taillent sur mesure un costume à un héros marvel atypique. Dans l'air du temps. Noir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents