Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, ethnique, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


★ Sélection Octobre 18

Publié par Christos sur 22 Octobre 2018, 08:49am

Catégories : #Sel.du Mois

★ Sélection Octobre 18

Joe Strummer - 001 (2018)

  Il est parti trop tôt, à 45 ans, mais son influence dans le rock est énorme. Le leader des Clash incarnait le nouveau monde à la fin des années 70, il était un des porte-drapeaux de la révolution punk, une icône pour les jeunes. Il était un des premiers à créer un rock hybride en mélangeant reggae, ska, funk, dub, rock'n'roll et punk.
Sa musique était portée par la fusion, elle était un vecteur de messages de paix, de tolérance, de lutte contre les fléaux de l'humanité - le racisme, l'injustice, les religions sclérosées etc -.

  001 vient clore l'héritage de ce grand musicien et compositeur. Il s'agit d'une compilation où on retrouve des morceaux connus et des inédits de toutes les périodes de Joe Strummer hors Clash. On a des morceaux de ses formations pré-Clash (101'ers, Soothsayers) et post-Clash
(principalement les Mescaleros, son groupe des années 90) mais aussi quelques excellentes collaborations avec les membres des Clash (Paul Simonon/Mick Jones), Jimmi Cliff, Johnny Cash, Pearl Harbour et d'autres. Une part très représentative du génie de l'homme qui chantait "Should I stay or should I go" y est...

 

 

Dungen & Woods - Myths 003 (2018)

  Myths 003 est le troisième volet d'une série de collaborations entre deux artistes par le label Marfa Myths. Le principe de cette série est simple: reunir le temps d'un festival mexicain, deux groupes pour collaborer et créer un album.
  Les américains Woods sont plus connus que les suédois Dungen, mais ceci n'a pas d'importance. Dans cet album chaque groupe donne ce qu'il sait faire le mieux et complète parfaitement les chansons de son partenaire. Comme dans un couple avec des caractéristiques contraires mais complémentaires, Woods apporte son pop-rock champêtre aux harmonies subtiles et accrocheuses tandis que Dungen apporte son psychédélisme à base de solos de guitare, de batteries ou flutes. Facile de tomber amoureux, de vivre un idylle entre musiciens doués et d'accoucher d'un très beau bébé !


Shaolin Soul - Volume 4 (2018)

  J'ai hésité à me procurer le quatrième volet de la série Shaolin Soul de soul/funk. Le troisième épisode m'avait un peu déçu et puis les séries qui se rallongent pour exploiter un filon en or, finissent mal en général. Finalement j'ai craqué pour l'édition en vinyle vert et je dois avouer que le petit quatrième de la famille est tout aussi bon, voire meilleur que ses frangins. On n'a pas l'artillerie lourde des premiers volets mais plutôt un groupe de commandos féminins et masculins qui fait des ravages.
  Pour les non-convertis à la soul, les artistes du quatrième volet sont moins connus mais d'une efficacité redoutable. Qui connait the Ambassadors, Carolyn Sullivan ou the East St Louis Gospelettes ? A part des spécialistes ou leur famille personne ! Mais en les entendant, ils (ou elles) ont clairement l'âme dans leur voix. Et c'est ce qui fait la beauté et l'intérêt de cette compilation et la distingue des autres. Détourner les projecteurs qui tombent toujours sur les mêmes pour éclairer des artistes peu connus, sans doute malchanceux mais tout aussi valables que les cadors, est une excellente chose.
Décidemment la soul est un puits de pépites sans fond et la série Shaolin Soul a de beaux jours devant elle !


Jeff Mills & Tony Allen - Tomorrow comes the harvest (2018)

  En théorie tous les genres musicaux peuvent fusionner. En pratique certains sont plus compatibles que d'autres et leur mariage a de fortes chances d'être réussi. Et l'electro avec l'afrobeat ? La réponse se trouve dans le EP "Tomorrow comes the harvest".
  Le jeune "électronicien" très connu de Détroit Jeff Mills et le vieux percussionniste (et accessoirement inventeur aux côtés de Fela de l'afrobeat) Tony Allen ont collaboré pour donner naissance à une musique nouvelle. Leurs mondes musicaux ont certes énormément de divergences mais leur point de convergence est de taille : le beat, le rythme répétitif imposé par les percussions électroniques ou physiques. Le son jazzy des deux maîtres est magique, hypnotique, relaxant. Le dialogue des synthés et des percussions - sortis des machines de Jeff ou de la batterie de Tony - passe comme une lettre à la poste.
En quatre morceaux de 7 minutes on a une très belle vision du futur à travers le passé.

PS : Le parrain de cet heureux mariage ne pouvait être que Blue Note, LE label de référence des amateurs de jazz, qui depuis les années 90 renait de ses cendres, en grande partie grâce à ses choix artistiques de fusion avec la soul, le hip hop, le rock et l'électro.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents