Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, ethnique, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


Velvet Underground - 1969

Publié par Christos sur 4 Mai 2018, 09:24am

Catégories : #Albums

Velvet Underground - 1969

   Les Velvet Underground ne mourront jamais, leur musique restera jeune et révolutionnaire pour l'éternité. La mort de Lou Reed en 2013 n'a fait que raviver la flamme de ce groupe au destin exceptionnel. Qui n'a pas connu la gloire pendant sa courte vie, qui a même vu son leader au bout de 3 années d'existence rentrer chez ses parents déprimé et fauché pour changer de métier et devenir caissier !! (Heureusement les fées David Bowie et Mick Ronson sont intervenus pour le sortir de sa misère et le pousser à enregistrer le grandiose Transformer...).
  Les Velvet pouvaient être à la fois doux comme du velours et agressifs - voire dissonants - comme du papier de verre. Ils étaient pop, art-rock, punk, expérimentaux et alternatifs à la fois. Un mélange trop savant et avant-gardiste pour les oreilles de l'époque. Ils portaient très bien leur nom, leur influence aux générations rock qui suivirent est inestimable.

   1969 est le dernier né de leur discographie, un album "perdu" qui contient des inédits des sessions du troisième album, l'éponyme Velvet Underground . Il est sorti pour fêter le 45ème anniversaire du groupe. Pour les fans c'est comme le saint graal, la pierre angulaire qui manquait à la pyramide du groupe new-yorkais. Pour les non-convertis, c'est une belle porte ouverte à la découverte du groupe. Même si les morceaux présents ne sont pas complétement nouveaux et ont été en partie re-interprêtés dans Loaded ou les albums solo de Lou Reed qui suivirent, on est principalement face à des versions originales inédites (mixés en 69 ou en 2014).

   Les chansons ont été enregistrées pendant l'année érotique, entre deux tournées. A l'époque, Lou Reed est seul aux commandes de son groupe. John Cale - la deuxième tête pensante du groupe - était parti à la fin du très perturbant/punk/expérimental White Light/White Heat.
Sa beauté avait dérouté plus d'un, provoqua la rupture de Cale et Reed et le changement de cap. On est loin des expérimentations et excentricités de départ, le son est beaucoup plus pop, apaisé et entrainant. Lou Reed s'amuse, il impose un style qui le suivra dans sa brillante carrière solo. On est au cœur du virage sonore d'un groupe, le dosage entre les rocks et les ballades est parfait. On ne peut pas imaginer qu'on est proches du chant de cygne des Velvet...

 

PS: La version vinyle contient deux galettes noires, avec sur la dernière face des versions alternatives des morceaux les moins expérimentaux de White Light/Black Heat, les plus loureediens : Mr Rain, Stephanie says, Beginning to see the light...Un joli retour vers le passe proche (1968) pour capter les racines de 1969, un beau clin d'œil à la période de John Cale.
Sans lui le VU n'aurait jamais existé et fait autant de petits...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daz 14/05/2018 15:23

Il n'est pas besoin d'avoir une centaine de chansons à son actif pour devenir un groupe culte. Le Velvet Underground en est la preuve.
Pour sûr qu'il était bon le VU. Son passage sur Terre, nous a permis d'avoir des chansons mythiques. Son héritage est considérable; dans le sillon qu'il a tracé se sont engouffrés des artistes comme Tom Verlaine avec ou sans Television, des Patti Smith, des Sonic Youth, j'en passe et des meilleurs. Vous l'aurez compris, c'est toujours délectable d'écouter Velvet Underground.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents