Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

♯  About Good Music  ♯

♯ About Good Music ♯

La musique est une nourriture ... rock, soul, hip-hop, ethnique, classique, jazz, electro, blues, reggae, folk .... Ecoutez de tout pour être équilibrés !


The Ramones

Publié par Chris sur 14 Décembre 2017, 19:03pm

Catégories : #Artistes

The Ramones

   L'histoire de la musique est jalonnée de trobadours, compositeurs, groupes qui marquent leur temps et qui influencent les générations suivantes de musiciens. Ils sont à l'origine d'un mouvement, d'un nouveau genre. Qu'ils identifient et avec lequel ils s'identifient : Folk = Bob Dylan / Pop = Beatles / Reggae = Bob Marley / Heavy metal = Black Sabbath / Surf instrumental = Dick Dale  etc.

   Pour le punk on a les Ramones. Un groupe new-yorkais crée en 1974 par Jeffrey Hyman, John Cummings, Douglas Colvin et Thomas Erdelyi. Les faux frères Ramones qui ont amméné un vent de fraicheur sur la scène musicale. Avec leur puissance brute, leurs perfectos et jeans troués, leurs chansons rapides à 3 accords, ils ont révolutionné le rock. Ils ont prouvé qu'on pouvait faire de la musique sans être maitre d'un instrument. Qu'il suffisait d'avoir une posture rock'n'roll, des paroles jeunes, une energie à transmettre en live. Et accessoirement un magnifique logo, une version customisée du sceau du president des Etats Unis !

   L'effet était quasi-immédiat, des centaines de jeunes se sont mis à jouer, à former des groupes à partir de 1976. Un peu comme dans les années 60 aux Etats Unis, après "l'invasion britannique", où les groupes de garage poussaient comme des champignons. Cette fois-ci c'était au tour des americains d'envahir l'Angleterre qui a été complétement submergée par la vague punk !

   Le punk des Ramones n'était ni militant ni porteur d'un flambeau révolutionnaire comme celui des Sex Pistols, Clash ou Bad Religion. Il n'était pas hardcore comme celui des Black Flag ou Suicidal Tendencies. Il n'était pas new wave comme celui de Devo ou des Talking Heads. Il était gai, joyeux, loufoque, melodieux, porteur de rêves et d'optimisme. Il descendait de la pop des 60s, des Beach Boys, des Animals, des Seeds et des Creedence. Le son parfait pour se réveiller, pour être de bonne humeur, pour aller courrir !

   Au fil des années leur son s'est etoffé, la durée moyenne des morceaux est passée de 2 à 3min. Des petits solos de guitare ont fait leur timide apparition. Les paroles sont devenues un peu plus sérieuses et critiques. Mais le fil directeur n'a pas bougé : 1,2,3 GO ! Jusqu'à leur fin en 1996. Une fin inédite dans le monde du rock, des adieux avec un album intitulé Adios Amigos !
On voyait des dinosaures en sombrero d'un côté et de l'autre les Ramones au dos tournés à un peloton d'exécution...
   Ils savaient que tout était dit, que leur révolution était révolue.
   Ils savaient peut être que la mort allait les emporter au début des années 2000.
   Mais heureusement ils ne savaient pas qu'en 2017 leurs T-shirts allaient se vendre dans les grandes surfaces et les chaînes de vêtements. A côté de ceux du Ché ou des Rolling Stones...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents